Comment régler son poêle à bois ?

Photo of author

By jeremy

Le tirage est sans conteste un critère d’achat important pour votre poêle à bois. Un poêle à bois neuf avec un mauvais tirage et mal installé ne fournira pas les mêmes avantages qu’un autre dont le tirage est excellent. Le tirage correspond à l’aspiration de l’air dans le conduit de votre poêle. Un bon tirage permet d’éviter l’encrassement du conduit et par conséquent, la détérioration du système due à la condensation.

Cependant, le tirage ne doit pas être trop fort ni trop faible, car un réglage adéquat est nécessaire pour éviter l’obstruction du conduit et les gênes et l’inconfort qui en découlent.

Qu’est-ce que le tirage d’un poêle à bois ?

Le tirage d’un poêle à bois est un mouvement d’air chaud et de gaz qui se déplace dans le poêle et sur le toit. Ce mouvement est créé par la différence de température à chaque extrémité, ce qui génère un courant ascendant. Un déplacement rapide de l’air crée un fort tirage, tandis qu’un déplacement lent crée un tirage faible. Le tirage optimal est un juste milieu entre les deux, afin d’éviter tout inconfort dans votre maison.

Comment régler le tirage de votre poêle à bois ?

Un bon réglage du tirage de votre poêle à bois repose sur plusieurs critères :

  • le conduit d’évacuation doit être bien dimensionné ;
  • les dimensions de votre poêle à bois et celles du conduit doivent être cohérentes ;
  • la localisation de la sortie du conduit est importante.
Lire aussi   Comment installer un poêle à bois dans une maison sans conduit ?

Concernant le bois, il doit être de qualité, sec et ne pas dépasser un taux d’humidité de 20 %. Il est également essentiel de ne pas surcharger votre poêle à bois. La trappe qui ouvre l’ouverture du conduit est un adaptateur du tirage, vous pouvez jouer avec cela ainsi qu’avec l’entrée d’air réglable pour moduler le débit d’air.

Le tirage de votre poêle à bois est très important, car il influence directement plusieurs facteurs tels que :

  • le rendement de votre poêle ;
  • le nombre et la durée des flambées ;
  • le volume de chaleur émis par votre poêle ;
  • votre consommation quotidienne de bois.

Le rendement énergétique correspond au rapport entre l’énergie nécessaire à votre poêle à bois pour fonctionner correctement et sa capacité à produire de l’énergie utile (soit pour chauffer votre maison). »

comment-regler-poele-a-bois

Comment optimiser le tirage de son poêle à bois ?

Il est important de noter que le tirage d’un poêle à bois peut être altéré par plusieurs facteurs. Tels que l’oubli d’ouverture de l’adaptateur, une VMC trop forte, un conduit encrassé ou inadapté, le vent et la pluie, ainsi qu’une dimension inappropriée du poêle et du conduit. Un mauvais tirage aura des répercussions négatives sur le fonctionnement de votre poêle à bois. Pour bénéficier d’une bonne combustion, les flammes doivent être vives et orangées et la vitre de votre appareil doit être transparente. Le tirage de votre poêle à bois doit être moyen pour profiter d’une chaleur optimale et d’un confort maximal.

À quoi est dû un mauvais tirage ?

Les causes d’un mauvais tirage peuvent être diverses, telles que :

  • l’adaptateur de tirage oublié ;
  • une VMC trop puissante inversant le tirage ;
  • un conduit coudé à 90°, trop étroit ou trop court ;
  • l vent et la pluie ;
  • un conduit obstrué ;
  • des dimensions inadaptées du poêle et du conduit.
Lire aussi   Aspirateur laveur Tineco : le compagnon idéal pour la propreté de votre maison

Tous ces facteurs peuvent affecter négativement le tirage de votre poêle à bois.

Les signes d’une bonne combustion se manifestent par :

  • des flammes vives et orangées dans le poêle à bois ;
  • une transparence de la vitre de votre appareil.

Le tirage de votre poêle doit être moyen pour profiter au mieux de la chaleur et du confort qu’il peut offrir dans votre salon.

Laisser un commentaire